+33608748765
info@stagesphoto-bretagne.fr

Des nouvelles de nos formations et de la photographie

Nouvelles, nouveaux stages ou cours, informations et conseils sur la photographie, livres et articles photo...
montage SD card
6 Juil 2016

Choisir des cartes mémoire pour la photo et vidéo

Je vous propose à la suite quelques conseils afin de choisir et entretenir vos cartes mémoire pour l’enregistrement des photos et vidéos.

Les différents formats de cartes mémoire

formats de cartesUne très grande majorité des appareils photo, comme les action cams, style GoPro, XCite RC, Reekin Sportcam, Walkera iLook, Mobius … utilisent le plus souvent des formats de cartes mémoire SD ou microSD. Le format Compact Flash n’est utilisé que par certains appareils photo professionnels dans le haut de gamme. Le format microSD (ou Micro Secure Digital Card) est un des plus petits formats de cartes mémoire. Il est dérivé du format SD (Secure Digital Card). Il ne doit pas être confondu avec la MiniSD qui est d’une taille située entre les cartes mémoire microSD et SD.


Voir le manuel d'emploi

C’est le modèle d’appareil photo ou de caméra qui détermine le type de format et les caractéristiques (capacité de stockage maximum, norme de vitesse maximum…) de la carte mémoire à employer. A ce sujet, veuillez vous reporter au manuel d’emploi.

Décrypter une carte mémoire

décryptage carte SD

Différentes performances pour différents usages

Selon le type d’utilisation que vous voudrez en faire (photos ou vidéos), vous avez tout intérêt à choisir une carte mémoire avec des caractéristiques adaptées en terme de performances en écriture et lecture. La vidéo sera beaucoup plus gourmande en ressources que la photo. Si vous filmez en 4K-Ultra HD (UHD), vous aurez tout intérêt à utiliser des cartes mémoire aux vitesses d’écriture et de lecture les plus performantes.

Il est dans certains cas exprimé le taux de transfert, avec un chiffre suivit d’un « x ». Le « x » correspond à 150 Ko/s. Par exemple un taux de transfert de 10x correspond à 10 x 150 Ko/s, soit 1,5 Mo/s. Par contre, avec cette indication, les constructeurs précisent rarement si les débits sont donnés pour l’écriture ou la lecture, cette dernière étant souvent plus rapide (le plus souvent, c’est environ un rapport de 1 à 2).

 

micro_sd_card_2gbLes différentes classes (class) en terme de vitesse d’écriture

Class 2 Class 4 Class 6 Class 10 UHS-1 (U1) UHS-3 (U3)
Caractéristiques techniques
Vitesse d’écriture minimum 2 mb/s 4 mb/s 6 mb/s 10 mb/s 10 mb/s 30 mb/s
Taux de transfert 13x 26x 40x 66x 66x 198x
Interface du bus:
Vitesse normale (Normal speed) 12,5 Mio/s
Interface du bus:
Haute vitesse (Hight speed) 25 Mio/s
Interface du bus: UHS-1 (U1)
de 50 Mio/s à 104 Mio/s
Interface du bus: UHS-3 (U3)
de 156 Mio/s à 312 Mio/s
Utilisations recommandées
Vidéo 2K et 4K
Vidéo Full HD et HD
de 720p à 1080p/1080i
Vidéo en définition standard
Photos en mode rafale
Photos une à une

Différentes capacités de stockage

La capacité de stockage exprimée le plus souvent en Mb ou Gb, détermine le nombre de photos et vidéos ou les données de vols que vous pourrez stocker.


Unités d'information et de stockage de données

Les unités les plus courantes sont le bit et l’octet. La capacité d’informations est une quantité sans dimension, car elle se rapporte à un décompte de symboles binaires.
Le bit est l’unité de base des informations en informatique et en télécommunications. Un bit ne peut avoir pour valeur que 0 ou 1. Un bit peut aussi être défini en tant que variable ou quantité informatique ne pouvant avoir que deux valeurs possibles. Ces deux valeurs sont souvent indiquées par les chiffres numériques 0 et 1. Par contre, un octet est une unité d’information numérique en informatique et en télécommunications qui est généralement composée de huit bits.

Par conséquent:

1 bit (b)

correspond à 0,125 octet (o)

1 octet (o)

correspond à 8 bits (b)

1 mégabit (Mb)

= 10⁶ bits = 1 000 000 bits ou correspond à 131072 octets

1 mégaoctet (Mo)

= 10⁶ octets = 1 000 000 octets ou correspond à 8388608 bits

1 gigabit (Gb)

= 10⁹ bits = 1 000 000 000 bits ou correspond à 128 mégaoctets ou 134217728 octets

1 gigaoctet (Go)

= 10⁹ octets = 1 000 000 000 octets ou correspond à 8192 mégabits ou 8589934592 bits

A titre d’exemples, les poids de fichiers selon les formats:

Photo JPEG (.jpg) Fine Photo RAW (.dng) Vidéo MEPG-4 (.mp4) de 5 minutes en 4K
1,5 Mo 24 Mo 820 Mo

Recommandations

Nous vous recommandons d’utiliser plusieurs cartes mémoire par exemple de 32 Gb ou 64 Gb, plutôt qu’une seule carte de 128 ou 256 Gb. Par exemple, si vous filmez en 4K-Ultra HD (UHD), une carte de 64 Gb pourra contenir une quarantaine de minutes de vidéo, ce qui est amplement suffisant. D’autre part, les cartes mémoire de dernière génération se paient cher.
Par exemple, une carte SDXC de 256 Gb, en classe 10 coûte environ 159 € TTC. Alors, qu’une carte SDXC de 64 Gb, en classe 10 vaut aujourd’hui moins de 50 € TTC. Pour finir, en cas de problème d’écriture sur une unique carte mémoire, vous compromettez l’ensemble de vos prises de vues, comme en cas de perte ou de vol. De plus, attention, de nombreuses caméras ou appareils photo n’acceptent pas les dernières générations de cartes mémoires au standard SDXC. A titre d’exemple, pour les caméras GoPro, la HERO supporte des cartes mémoires jusqu’à 32 Gb, les HERO3 Black Edition, HERO3+, HERO+ et HERO+ LCD jusqu’à 64 Gb. Pour finir, les HERO4 et HERO Session jusqu’à 128 Gb.

Les différentes normes de stockage

SDSC ou MicroSDSC SDHC ou MicroSDHC SDXC ou MicroSDXC
Secure Digital Standard Capacity ou Micro Secure Digital Standard Capacity Secure Digital High Capacity ou Micro Secure Digital High Capacity Secure Digital Extended Capacity ou Micro Secure Digital Extended Capacity
Capacité 128 Mb à 2 Gb 2 à 32 Gb 32 Gb à 2 Tb
Type de formatage recommandé FAT16 FAT32 exFAT

Ordre de prix selon la capacité

Attention, les prix baissent rapidement avec l’arrivée d’une nouvelle carte d’une capacité supérieure. Comme pour les disques durs, à prix égal les capacités vont en augmentant.
Le maximum à cette date est la carte SDXC de 256 Gb, class 10, autour de 159 € TTC et U3 autour de 170 € TTC. Quelques prix TTC constatés au 1 juillet 2016 pour une carte SD:

64 Gb 32 Gb 16 Gb 8 Gb
Class 10 45 € TTC 25 € TTC 16 € TTC 8 € TTC
UHS-3 (U3) 68 € TTC 37 € TTC 25 € TTC 15 € TTC

Lecteurs de cartes mémoire et adaptateurs

carte lexar

Carte microSD Lexar vendue en pack avec un lecteur microSD USB 3

Sandisk-MicroSDadapt

Carte MicroSD SanDisk et son adaptateur de carte SD


Recommandations

Attention, les formats sont compatibles dans un sens, mais pas dans l’autre : une carte SD fonctionne sur un lecteur SDHC, mais pas le contraire. De plus, sur un ordinateur Macintosh, cliquez sur « éjection du périphérique », avant de sortir la carte mémoire de votre lecteur, pour éviter de l’endommager.

Vous avez tout intérêt à utiliser des lecteurs de cartes pour transférer vos fichiers de vos cartes mémoire vers vos disques informatiques de stockage ou de sauvegarde. Dans le cas des cartes au format microSD, il existe des lecteurs spécifiques, pour certains en USB3 (Lexar par exemple), ou vous pouvez achetez un adaptateur qui vous permet d’insérer votre carte microSD pour la transformer en carte au format SD.

montage SD card

Lecteur multicartes Lexar et carte SDXC SanDisk U3 de 64 GB

Vous pourrez ensuite transférer vos données à l’aide d’un lecteur de carte USB2 ou USB3 au format SD. Il existe aussi des lecteurs multicartes (20 à 30 € TTC) qui permettent de lire les principaux formats de cartes du marché: Compact Flash, SD, MicroSD….Certaines cartes microSD sont vendues en pack, au choix, avec un lecteur de carte dédié ou un adaptateur au format SD.

Stocker ses cartes mémoire MicroSD ou SD

Etuis DiMeCard

Etuis DiMeCard

Sandisk-MicroSDadapt

Carte MicroSD SanDisk et son adaptateur carte SD

L’avantage des cartes MicroSD ou SD est leur compacité. Par contre, vu leur taille, le risque est important de les perdre. J’apprécie particulièrement les étuis de cartes mémoire DiMeCard de la marque irlandaise Dimedium Ltd au format carte de crédit (moins de 10 € TTC) qui permettent de stocker jusqu’à 8 cartes MicroSD ou 4 MicroSD et 2 SD selon le modèle.

L’avantage des cartes MicroSD ou SD est leur compacité. Par contre, vu leur taille, le risque est important de les perdre.

J’apprécie particulièrement les étuis de cartes mémoire DiMeCard de la marque irlandaise Dimedium Ltd au format carte de crédit (moins de 10 € TTC) qui permettent de stocker jusqu’à 8 cartes MicroSD ou 4 MicroSD et 2 SD selon le modèle.

Résistance des cartes mémoire

Les cartes SD ou MicroSD reposent sur la technologie de la mémoire flash. Si celle-ci est moins sensible aux chocs qu’un disque dur mécanique classique, elle reste sensible à la température, à l’humidité et aux champs magnétiques. La majorité des cartes mémoires sont malgré tout testées pour résister à une immersion dans 1 mètre d’eau salée ou d’eau douce pendant 72 heures (IPX7) et aux rayons-X des aéroports. Le nombre de cycles d’écriture et d’effacement est limité. Ce qui expose vos contenus au risque d’un effacement.

L’entretien courant des cartes mémoire

  • Une batterie vide est la cause la plus fréquente des pertes d’images ou de données sur les supports de stockage flash. Si une batterie est épuisée pendant l’écriture des données sur un support flash, non seulement le fichier en cours d’enregistrement risque d’être perdu, mais le support lui-même peut être intégralement endommagé. Pour cette raison, il est conseillé d’avoir toujours une deuxième batterie ou de ne plus utiliser la caméra ou appareil photo lorsque le niveau de la batterie est très faible.
  • De même, déconnectez correctement votre mémoire flash (carte mémoire) avant de la retirer du dispositif hôte (ordinateur de bureau par exemple). Il est important d’attendre que toutes les opérations soient terminées avant de retirer un support flash d’un appareil photo ou autre dispositif hôte. Si la carte mémoire est retirée pendant une opération d’écriture, par exemple, elle peut être endommagée et des données peuvent irrémédiablement perdues. Sur la plupart des appareils photos ou caméras, un voyant lumineux clignote pendant les opérations d’écriture. Eteignez votre appareil photo ou caméra avant d’insérer ou de retirer votre carte mémoire.
  • Les connecteurs des cartes mémoires sont unidirectionnels. Cela signifie qu’un seul mode d’insertion est possible. Vous ne devez jamais forcer pour insérer une carte mémoire. Vous éviterez ainsi d’endommager le support flash ou les connecteurs du dispositif hôte.

Formatage d’une carte mémoire

Il est déconseillé d’effacer les photos une à une, depuis votre ordinateur. En effet, l’enregistrement et la suppression répétés des données réduisent progressivement les performances de traitement de la carte, en augmentant la fragmentation jusqu’au dysfonctionnement de la carte. Par contre, il est recommandé de formater régulièrement les cartes mémoire. On considère qu’une carte mémoire doit être formatée par l’appareil qui l’utilise.  Vous pouvez alors utiliser à cette fin votre appareil photo ou l’outil disque dur de votre ordinateur. En cas de problème d’écriture ou de reconnaissance de carte mémoire, le formatage résout le plus souvent le problème. Par contre, attention, en formatant une carte, vous risquez de perdre les données qu’elle a enregistré.


Pour rappel:

SDSC ou MicroSDSC SDHC ou MicroSDHC SDXC ou MicroSDXC
Type de formatage recommandé FAT16 FAT32 exFAT

Le formatage exFat est compatible Windows 7, Vista avec mise à jour SP1 ou SP2, XP avec SP2 ou SP 3 et MAJ patch exFAT est enfin compatible avec MAC à partir de l’OS X 10.6.6.

Récupérer ses données effacées ou non accessibles

  • Les supports flash comme les cartes mémoire ne sont pas infaillibles. Il ne faut donc pas oublier qu’elle constitue un espace de stockage temporaire. C’est pourquoi, il est fortement conseillé d’effectuer plusieurs sauvegardes sur divers supports: disques durs, clouds, Dropbox, Box… Ne stockez jamais des données capitales sur un support flash uniquement.
  • Par contre, en cas de noyade de votre appareil photo ou caméra, vous pourrez le plus souvent récupérer les données de votre carte sans problème.
  • Lors du formatage d’une carte, la FAT (File Allocation Table ou table d’allocation des fichiers) est alors remise a zéro. En conséquence, et contrairement aux idées reçues, les fichiers (photos, vidéos) ne sont pas effacés, c’est simplement leur adressage qui l’est. Par conséquent, même suite à un formatage de carte, il est tout à fait possible de récupérer tout ou partie de vos précieuses photos ou vidéos ou autres données, en utilisant des logiciels dédiés parfois même livrés avec la carte. Ainsi si vous avez achetez une carte Sandisk Extreme vous disposerez d’une clé d’accès au logiciel RescuePro. Mais, il en existe d’autres, y compris des gratuiciels comme Recuva, Easy photo recovery, File recovery utilities…etc.

POUR ALLER PLUS LOIN...

N’hésitez pas à me faire part de vos avis, plus bas, dans la page, dans les commentaires. Je ne manquerai pas de vous donner des nouvelles régulièrement dans le Blog du site.

Publier un commentaire